Se connecter :
Rester connecté
Mot de passe oublié ?
Vous souhaitez voir les profils, sauvegarder vos annonces préférées et même publier une annonce?
Obtenez en quelques minutes le statut gratuit d'observateur du club.
Déjà inscrit, connectez vous iciS'inscrire gratuitement
Blog
photo_La co-navigation, alternative à la location de voiliers?

La co-navigation, alternative à la location de voiliers?

04/10/2018 11:25:38dans Vie du club, Association(s)

Un test réalisé par l'association toulousaine Spi d'Oc à l'occasion de l'organisation d'une navigation en flottille en Atlantique pour le long week end du 1er mai 2018

La co-navigation ne s'est jamais présentée comme une concurrence ou une alternative à la location de voiliers? Pourquoi? Car la location de voiliers et la co-navigation s'adresse à des publics différents :

• la co-navigation s'adresse aux personnes souhaitant naviguer seule ou en couple alors que la location s'adresse principalement à des groupes préconstitués (familles, amis, club...)

• les équipiers co-navigateurs ont rarement la capacité ou la volonté d'être chef de bord du voilier (ce qu'impose la location)

 

Toutefois, nous avons été contacté l'hiver dernier par un représentant de l'association Spi d'Oc pour savoir s'il était possible de trouver 5   ou 6 propriétaires de voiliers sur VogAvecMoi qui accepteraient d'embarquer une vingtaine de membres de l'association pour le long week end du mois de mai. En effet, l'association organise une ou deux fois par an ce type de flottille en Atlantique, d'habitude sur des voiliers de location. En cas de succès, ce serait un gain financier non négligeable pour l'association.

 

Vous pourrez lire ci-dessous le témoignage, le récit et les conclusions de l'association sur cette expérience "riches en émotion et en enseignements".

 

Présentation de l'association Spi d'Oc

Spi d’Oc est un club toulousain de voile habitable qui existe depuis plus de trente ans et compte à ce jour plus de 250 adhérents, dont une vingtaine de propriétaires de voiliers, en grande majorité basés sur la côte méditerranée catalane. 
En plus de permettre les rencontres entre propriétaires et équipiers dans un cadre convivial et chaleureux, Spi d’Oc organise de nombreuses formations théoriques et pratiques, des croisières à l’étranger (Croatie, Sardaigne …) ainsi que des sorties club sur les côtes atlantique et méditerranée au printemps et à l’automne de chaque année.

L'expérience : Co-navigation contre Location de voilier

L'objectif

Les années précédentes, pour les sorties sur la côte atlantique, des voiliers de location avaient été utilisés depuis La Rochelle. 
Cette année, une vingtaine de membres de Spi d’Oc s’étaient inscrits à la sortie « printemps atlantique » programmée pour le weekend du premier mai. 
Plutôt que de s’adresser à des loueurs, nous avons décidé de tenter l’expérience de se tourner vers les dizaines de propriétaires de voiliers à La Rochelle qui sont membres de VogAvecMoi.

L'organisation de la sortie

Spi d’Oc est donc devenue association adhérente de VogAvecMoi, et une vingtaine de propriétaires de voiliers de plus de 30 pieds dont les profils semblaient compatibles ont été contactés initialement pour leur proposer l’aventure d’une navigation en flottille pendant les quatre jours du weekend du premier mai.

Une des premières bonnes surprises a été la forte proportion de réponses positives, avec plus de dix propriétaires ayant répondu en exprimant un intérêt pour notre proposition. De multiples échanges et conversations ont finalement permis d’identifier cinq voiliers, allant de 30 à 50 pieds, et dont les propriétaires étaient réellement disponibles et prêts à s’engager à naviguer pendant les 4 jours du week-end du premier mai avec les membres de Spi d’Oc à leur bord. 

 

La répartition des équipages a été gérée par l'association Spi d'Oc avec au moins un "second" expérimenté par voilier. Les équipages ont pris contact avec les propriétaires pour gérer l'avitaillement des bateaux pour 4 jours.

 

La flottille était ainsi constituée :

d’Hispaniola (Goélette de 50 pieds de Philippe),

Hobby (Bavaria 42 de Martine),

Syaloe (Dufour 40 de Michel),

Ophélie (Sun Odyssey 39 de Didier)

et Ushuaia (Dufour 325 d’Yves).

 

 

Vendredi 27 avril 2018 : l'arrivée des équipiers

Les équipages sont arrivés dans la soirée du vendredi 27 avril dans 4 voitures dans lesquelles les Spidociens s’étaient regroupés pour venir de Toulouse et les cinq propriétaires/skippers ont pu faire la connaissance en chair et en os des membres de Spi d’Oc constituant leurs équipages respectifs. Les équipages ont pu diner chacun à bord de leurs bateaux. 

Samedi 28 avril 2018 : la journée des aléas!

L'avarie moteur de l'un des voiliers des co-navigateurs

Le départ avait été fixé avant 9 heures afin d’éviter que la marée ne soit trop basse dans le chenal car le weekend correspondait avec une période de forts coefficients. 

 

Mais pour l'équipage d'Hispaniola, l’aventure s’est malheureusement arrêtée car le moteur de la goélette a refusé de démarrer. 
Didier, l'un des Spidociens embarqué, a rapidement extrait le démarreur et identifié la cause de la panne, qui n’avait malheureusement pas de solution simple car une pièce était cassée à l’intérieur. 

 

N’ayant pas réussi à trouver d’autres propriétaires membres de VogAvecMoi dont le voilier aurait pu remplacer Hispaniola au pied levé, la décision a été prise en fin de matinée de contacter un loueur de voiliers du port des Minimes.

 

La location d'un voilier de remplacement et une nouvelle avarie moteur

Après avoir passé la majeure partie de l’après-midi à prêter main forte au loueur pour gréer la grand-voile, à effectuer l’inventaire et la prise en main du bateau, puis à transborder bagages et avitaillement depuis Hispaniola sur ce voilier de location, nous n’avions plus assez de temps avant la marée basse pour espérer rejoindre le reste de la flottille qui s’était regroupée à Saint Denis d’Oléron, après une journée de navigation dans le pertuis d’Antioche.

 

 


 

 

Grand bien nous a pris de goûter quand même quand même un tout petit peu l'air du large, et de vérifier que tout fonctionnait à bord, en sortant tirer quelques bord devant le chenal de La Rochelle. Nous avons en effet subi notre deuxième panne de moteur de la journée, cette fois ci à cause des commandes de l’inverseur qui n’avaient pas été correctement remontées. L’avarie est survenue alors que nous venions d’affaler les voiles à l’entrée du chenal de La Rochelle, avec très peu d’eau sous la quille, et la marée qui continuait à baisser. Il a donc fallu mouiller l’ancre en urgence pour éviter de dériver vers les haut fonds environnants, et attendre que le loueur veuille bien venir nous remorquer. 
Ce n’est que fort tard dans la nuit que nous avons enfin pu rejoindre le ponton du poste à essence et d’y entamer notre courte nuit car nous avions rendez-vous le lendemain matin pour prendre possession d’un autre voilier proposé par le loueur en remplacement du premier.

Dimanche 29 avril 2018 : location d'un nouveau voilier!

Après avoir effectué à nouveau un inventaire et une prise en main de ce deuxième voilier, et transbordé une nouvelle fois bagages et avitaillement, nous avons enfin pu mettre cap au large en fin de matinée, avec pour but le port des Sables d’Olonne où le reste de la flottille s’était donné rendez-vous pour passer la nuit du dimanche au lundi. 
Eole en avait cependant décidé autrement, et le vent ayant tourné du nord-est au nord-ouest dans l’après-midi, nous n’aurions pas atteint Les Sables avant très tard dans la nuit. 
Il nous a donc fallu nous rabattre sur le charmant petit port de Bourgenay pour y passer la nuit. A l’inverse, Ushuaia et ses 32 petits pieds, était arrivé bien plus tôt au large des Sables, et avait décidé de profiter des conditions appétissantes de navigation pour pousser jusqu’à l’ile d’Yeu. 

Lundi 30 avril 2018 : la flottille enfin reconstituée à Saint Martin de Ré

Ce n’est donc que le lendemain que la flottille s’est enfin retrouvée au complet, dans le si pittoresque port de Saint Martin de Ré, avec la plupart des 5 bateaux amarrés à couple à proximité les uns des autres. 
Ce fût l’occasion d’un apéritif de retrouvailles mémorable à bord de Hobby dont les confortables 42 pieds sont, à ce que dit Martine, assez habitués à accueillir ce genre de foule.

 

 

 

Mardi 1er mai 2018 : dernier jour de navigation

Le lendemain, le soleil et le vent s’étaient donnés rendez-vous pour nous offrir de superbes conditions pour notre dernier jour de navigation. Plusieurs bateaux en ont profité pour sortir leurs spis, et après un déjeuner au mouillage dans l’anse du Martray, il était temps de remettre de cap sur La Rochelle pour un nettoyage des bateaux avant de remettre le cap sur Toulouse, après avoir fait nos adieux à nos propriétaires/skippers, en se promettant de renouveler cette belle expérience de co-navigation dans les mois à venir.

Conclusion de l'expérience 

La morale qu’on peut tirer de nos soucis au démarrage, c’est que tous les bateaux peuvent avoir des avaries, qu’ils soient de location ou à un propriétaire membre de VogAvecMoi. L’ensemble de l’équipage d’Hispaniola était très déçu de ne pas pouvoir naviguer avec Philippe car il était vraiment très sympathique et attentionné, et même si son bateau n’est pas le plus luxueux et le plus neuf, on se sentait tous très bien à son bord. Et nous nous sommes tous bien promis que ce n’était que partie remise ! 

En conclusion, cet évènement a remporté un franc succès et le club Spi d’Oc a hâte de réitérer l’expérience. Le service apporté par VogAvecMoi permet de connecter facilement et rapidement les propriétaires de bateaux et les personnes souhaitant naviguer. Cela permet donc d’économiser le coût d’une location classique et de partager des moments conviviaux le temps d’une navigation.

 

Les avantages de la co-navigation par rapport à une location :

Pour Spi d’Oc :

• Beaucoup moins onéreux que la location
• La co-navigation s'est révélée beaucoup plus flexible sur la répartion des équipiers à bord car il n'y a pas de frais de location à partager
• Ne commence pas forcément le samedi après-midi, par exemple cette fois ci dès le vendredi soir. 

Pour les équipiers :

• Bateaux mieux équipés, et disposant de l'avitaillement de base (huile, sel, poivre …)
• Les équipiers étaient moins tassés sur les bateaux qu'habituellement sur des bateaux de location qu'on a tendance à remplir au maximum pour faire baisser le coût par équipier.
• Pas de temps perdu à faire l’inventaire détaillé du bateau, ni de prise en main, ni de problèmes de caution.


Les avantages pour les propriétaires co-navigateurs d'avoir accueillis les Spidociens

• Un équipage ‘clé en main‘, habitué à gérer les questions d’avitaillement
• Cet événement a été pour les propriétaires co-navigateurs l’opportunité de faire la connaissance d’autres propriétaires co-navigateurs
• Un programme de navigation en flottille qui est plus sympathique que de naviguer seul.
• Garantie d’au moins un équipier expérimenté par bateau.
• Possibilité de remodeler les équipages si défection de dernière minute.
• Equipiers ayant vraiment soif d’apprendre et de naviguer car membres d’un club d'école de voile.

Les désavantages de la co-navigation par rapport à la location: 

Pour Spidoc :

• Les propriétaires n’étant ni membres de spidoc, ni licenciés FFV, les sorties organisées en co-navigation ne peuvent pas être couvertes par l’assurance responsabilité FFV du club. 

• L'association Spi D'Oc a consacré plus de temps à contacter chacun des propriétaires sur VogAvecMoi et organiser les modalités de la sortie qu'il n'en aurait fait pour contacter et louer 5 bateaux chez le même loueur.

Pour les équipiers très expérimentés habitués à être skipper d'un voilier de location

Ils peuvent se retrouver sous les ordres d’un propriétaire ayant moins d’expérience qu’eux, ou tout du moins une manière de naviguer différente de la leur. C’est une situation très fréquente dans le cadre de la co-navigation, qui peut rapidement aboutir à des situations conflictuelles, et qu’il faut absolument reconnaitre très tôt et apprendre à gérer. Cf. article Etre équipier expérimenté : atout ou handicap pour la co-navigation.

 

 

Articles sur le même thème :
• la co-navigation combien ça coute?
• les bateaux stoppeurs peuvent vous changer la vie
la vraie co-navigation : menaces ou opportunités pour la plaisance ?
le voyage d'egel, une belle histoire commencée grâce à Vogavecmoi
la co-navigatrice de l'année 2016 est mary
nicolas d'arzal franchit le cap des 50 avis
temoignage d'une saison complète de co-navigation dans l'esprit Vogavecmoi
croisiere co-navigation vs croisiere avec skipper pro le match
embarquez avec participe futur pour observer les baleines 

 

La morale qu’on peut tirer de nos soucis au démarrage, c’est que tous les bateaux peuvent avoir des avaries, qu’ils soient de location ou à un propriétaire membre de VogAvecMoi.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
NonOui