Login :
Stay logged in
Forgotten password?
Want to see the profiles, save your favorite ads and even post an ad (crew or boat wanted)? Register freely in few seconds to get the status of "club observer".
Already registered, login hereFree register
Blog
photo_Why do boat owners co-ship?

Why do boat owners co-ship?

Faire du bateau avec un budget à faire du camping, c’est la promesse faites aux équipiers par la co-navigation. En revanche, quel est l’intérêt des propriétaires de bateaux pour pratiquer la co-navigation et embarquer des quasi "inconnus" ?

 

Depuis les débuts de VogAvecMoi, la co-navigation a été mis à l'honneur dans les articles et les reportages de différents médias. Aujourd'hui, c'est Katell de la chaîne youtube les tutos de la croisière qui nous partage une entrevue qu'elle a réalisé avec François-Pierre, un co-navigateur propriétaire d'un catamaran Nautitech Open 40.

 

Nous remercions Katell pour la qualité de sa vidéo ainsi que François Pierre pour la qualité des embarquements qu’ils proposent aux membres VogAvecMoi. Nous sommes heureux d’accueillir au club son "bel état d’esprit".

Résumé de l'interview de François-Pierre

Vous trouverez ci-dessous quelques moments clés de l'interview : 

1min05 : Francois-Pierre, depuis l'achat de ton Nautitech Open 40 tu navigues 4 à 5 mois par an, la co-navigation fait-elle partie intégrante de ton programme de navigation ? 

 

"Oui c'est un grand bateau, il est difficile à manier seul. J'ai donc besoin d'avoir des équipers à bord. Je les trouve grâce au site VogAvecMoi qui est un très bon site de partage avec d'autres co-navigateurs. Ca fait maintenant 3 ans que j'utilise le site et c'est très pratique et très facile à utiliser. J'en suis ravi !"

 

2min00 : As-tu essayé d'autres sites ? 

 

"Non je nai pas essayé d'autre sites pour la simple et bonne raison que j'ai toujours trouvé des équipiers disponibles sur le site."

 

2min14 : Alors tu disais justement que ce bateau est assez grand et large, donc beaucoup de fardage et pas facile à manoeuvrer. Tu as besoin d'équipiers pour manoeuvrer ? ou pour au moins faire un noeud ? 

 

"Alors, dans tous les cas c'est très rapide d'apprendre à faire un noeud de taquet ou un noeud de chaise. J'ai besoin d'au moins un équipier qui est capable de sauter sur le ponton avec une amarre à l'arrivée au port pour faire un noeud. Du moment que ça tient !"

 

3min10 : Mais ça veut dire que tu acceptes les débutants sur ton bateau ? 

 

"Oui tout à fait ! j'aime tout de même avoir un équipier un peu plus expérimenté. Je ne refuse personne et ça s'est toujours très bien passé. Généralement, les équipiers qui s'inscrivent sur VogAvecMoi on tous une expérience de la navigation, les novices sont rares."

 

4min10 : Est ce que ça t'est arrivé à toi d'embarquer pour une ou deux semaines quelqu'un qui n'avait jamais mis un pied sur un bateau ? 

 

"Plus ou moins, tous les équipiers que j'ai emmené sur mon bateau avaient toujours une petite expérience et une idée de comment ça se passe sur un bateau. Je pose toujours la question de s'ils ont le mal de mer ou pas. Il faut que les équipiers sachent à quoi s'en tenir."

 

4min50 : Est-ce que les équipiers participent aux manoeuvres ? 

 

"Absolument, je tiens à ce qu'ils participent aux manoeuvres même si je me reserve quelques manoeuvres délicates comme celles au port. Je leur demande de participer à tout ce qui est envoi des voiles, réglage des voiles. Tout le monde participe à la cuisine, au ménage. Tout le monde participe à tout. c'est important et je l'explique aux équipiers avant."

 

6min03 : Est ce que c'est déjà arrivé que quelqu'un ne participe pas trop ? 

 

"C'est déjà arrivé que je fasse une ou deux réflexions : que je ne suis pas seul sur le bateau, que tout le monde mange et vit sur le betau et qu'en conséquence tout le monde doit participer. On est comme chez soi, on s'occupe du bateau comme on s'occuperait de sa propre maison."

 

6min34 : Est ce que ça se passe bien au niveau de l'entente entre les équipiers en général ? 

 

"Ca s'est toujours bien passé. je n'ai jamais connu d'équipage qui se soit mal entendu."

 

7min23 : Est-ce que tu penses que ça se passe toujours bien notamment grâce à ta personalité, au bateau et à ta zone de navigation ? 

 

"Effectivement, je pense que ça joue. Ce sont des équipiers souvent salariés qui ont besoin de s'échapper, de se reposer, de voir la mer pour décompresser et je pense que tout ça participe au fait que tout se passe bien. Les gens arrivent toujours un peu stressés ce qui est logique mais très rapidement ils se calment. Ils sont rapidement heureux grâce à la convivialité à bord du bateau, les apéros, les cafés."

 

9min07 : Il y a un turnover permanent sur ton bateau ? la vie du bateau est rythmée également par les embarquements et débarquements ? Es-tu contraint par ça ? 

 

"Oui en effet, j'essaie de régler ce problème en scindant mes croisières de week-end en week-end. Tous les samedis, je dis que je serai à tel endroit et le samedi d'après à tel autre endroit. Charge aux équipiers qui veulent venir de venir là où est le bateau. Je fixe des lieux de rendez-vous, après c'est aux équipiers d'y être en temps et en heure."

 

10min35 : Du coup ça t'oblige à faire des escales chaque semaine à des endroits précis quelque soit la météo et les rencontres que tu vas faire ? 

 

"Je parle souvent de 150 milles entres chaque escale. Ce n'est pas anodin. c'est une distance facile à réaliser dans de bonnes conditions météos. Même si je suis bloqué à un endroit pendant 3 ou 4 jours, je sais que je peux rattraper la distance en 24 à 30 heures de navigation non stop. Je n'ai jamais eu de retard ! J'ai déjà fait des traversées plus longues comme Minorque-Bonifacio. Il y a 1250 milles nautiques et je sais dans quoi je pars. L'arrivée est un peu plus aléatoire et les équipiers sont prévenus."

 

12min06 : Est-ce qu'on peut apprendre la voile essentiellement avec la co-navigation ? 

 

"Je pense que c'est un complément mais pour réellement apprendre, il faut naviguer sur des bateaux plus petits et en école de voile pour avoir les sensations de ce qu'est le vent, la mer, les courants. Les équipiers me posent des questions, je réponds volontiers dans la mesure de ce que je connais !"

 

 

(L'interwiew complète de Francois-Pierre par Katell des tutos de la croisière)

 

 

Questions / Réponses

Nous profitons de cette interview pour répondre aux questions que vous pouvez légitimement vous poser après le visionnage de cette vidéo.

Est-il facile de trouver un embarquement ?

Oui, il est facile de trouver un embarquement. Les offres d'embarquements concernant des sorties journées, week-end, des croisières ainsi que des convoyages sont très courantes. En revanche, pour certains projets très plébiscités comme les transatlantiques ou les Voiles de Saint-Tropez, la demande est supérieure à l'offre et ça devient moins facile. 

VogAvecMoi c’est gratuit ou payant ?

Malgré la bonne réputation et le succès du Club VogAvecMoi, nous recevons encore régulièrement les questions d'utilisateurs qui nous demandent pourquoi VogAvecMoi est un site payant ? Le côut d'un site internet, sa maintenance, son animation, la modération, l'assistance aux utilisateurs, les revenus publicitaires trop peu conséquent sont quelques unes des pistes que nous explorons dans l'article "pourquoi VogAvecMoi est un site payant". 

Partir naviguer avec un inconnu quand on est une femme ? est-ce conseillé ?

50% des utilisateurs de VogAvecMoi sont des navigatrices et on dénombre actuellement une cinquantaine de femmes propriétaires de bateau ! Cette situation de parité est rassurante pour les utilisatrices car c'est la preuve que les co-navigatrices se sentent en sécurité sur VogAvecMoi. Pour en savoir plus, lisez notre article "Naviguer avec un inconnu ? conseils à destination des co-navigatrices"

La co-navigation, combien ça coûte ?

De rien à pas grand chose. Propriétaires ou équipiers, si vous vous posez des questions sur les frais à partager ou le coût d'un embarquement en co-navigation, nous vous invitons à lire l'article suivant : "la co-navigation : combien ça coûte ?"

Découvrez le blog et la chaîne les tutos de la croisière animée par Katell 

Katell est une passionnée de voile Brestoise qui a une grande expérience de 30 ans en navigation qui l'ont mené en Mer Baltique, dans les fjords de Norvège et à la réalisation d'un tour du monde de deux ans incluant la Polynésie, les canaux de Patagonie et le passage du Cap Horn.

 


Désormais, elle se consacre à son blog et à ses vidéos pour partager son expérience dans l'objectif de transformer les plaisanciers débutants en marins aguerris. Son blog est illustré de vidéos répondant à toutes les questions intéressantes que les plaisanciers peuvent se poser sous forme de tutoriels.

 

"Le vrai prix d'un voilier d'occasion(48.000 vues), "Stratégie de routage avec windy pour virtual regatta" (40.000 vues), "Un bateau pour 1000 euros ?" (25.000 vues) sont parmi les tutoriels les plus vus sur la chaîne youtube de Katell.

 

L'équipe de VogAvecMoi

 

Articles connexes : 

 

Bien choisir ses équipiers pour sa transatlantique en voilier

Etre équipier lors d'une transatlantique retour, le bon plan ?

La fille à bord : le premier libre sur une aventure de co-navigation transatlantique

La transatlantique en voilier, traverser l'Antlantique en voilier en tant qu'équipier

Equipier pour le convoyage d'un voilier

Voyage à la voile : essayez notre bourse aux équipiers

La bourse aux équipiers, c'est quoi ?

Cherche équipière ? VogAvecMoi.com un site de rencontres amoureuses ?

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
NoYes