Se connecter :
Rester connecté
Mot de passe oublié ?
Vous souhaitez voir les profils, sauvegarder vos annonces préférées et même publier une annonce?
Obtenez en quelques minutes le statut gratuit d'observateur du club.
Déjà inscrit, connectez vous iciS'inscrire gratuitement
Membre Vogavecmoi
Ex-club
Inscription 20/05/2017
Dernière connexion
il y a 1 année
Profil Marin0Bateaux0Annonces0Photos0Avis

Mes informations générales

Homme
67 ans

Quelques mots sur moi


Profil marin de Antonio Ornelas:

J'ai un permis de navigation côtière et hauturière (en particulier astro-navigation au sextant et tables nautiques), m'habilitant légalement (d’après l’exigeante loi nautique du Portugal) à conduire n’importe quel bateau de plaisance partout dans le monde, en particulier pour traverser les océans, et un permis radio-opérateur mondial.

En particulier j’ai navigué en voilier plus de 1600 miles maritimes (desquelles 1200 miles hauturières) de Juin à Septembre 2017:

plus de 600 miles (soit 150 miles de navigation côtière, de Porto, au nord du Portugal, jusqu’à Lisbonne; suivi de 450 miles de traversée hauturière jusqu’à l’île de Porto Santo, à côté de Madère) en voilier monocoque Étap 30 pieds;

et plus de 1000 miles (235 miles de l’île Gran Canária aux îles Fuerteventura, Lobos, Lanzarote et Graciosa, aux Canaries; suivi de 270 miles de traversée hauturière vers l’île de Madère; puis 515 miles de traversée hauturière vers Rabat, au Maroc) en voilier monocoque Harmony 42 pieds.

En toutes ces navigations j’ai assuré des quarts nocturnes et j’ai jamais eu mal de mer.

J’aime surtout interagir avec des gens intelligents, intuitifs, gais, curieux, respectueux des autres, pédagogues dans le bon sens altruiste.

Je n'aime pas interagir avec gens anxieux, stressés, pédagogues dans le mauvais sens dominateur.

J'ai l'esprit ouvert et curieux. Je suis très adaptable, très sportif et j'aime les défis et imprévus. J’aime comprendre les choses et les personnes autour de moi.

J’ai beaucoup d’expérience de vivre à l’étranger, contacter et me lier d’amitié avec des gens de tous continents et nations, dès mes dix ans quand j'ai commencé à faire du camping en Algarve avec mes parents et frères. En particulier, je parle couramment plusieurs langues : français, anglais, italien, espagnol, portugais.

J’ai déjà vécu 6 ans en Italie, 4 ans en Espagne, 6 mois à Paris, plusieurs mois à Londres, deux mois comme prof de math aux îles de Cap Vert (Praia), le reste au Portugal (spécialement Lisbonne, Évora, Algarve et île de Madère).

Ma passion pour la mer a commencé tôt : pendant les vacances familiales tous les ans au mois d’août aux bords de l’Océan Atlantique Nord de Lisbonne et en Algarve. Je passais plus de temps dans l’eau que hors de l’eau ... et j'ai fait un peu de natation de compétition.

Quand j'avais douze ans j'ai obtenu mon permis de marin de plaisance. Alors mon père a obtenu son permis de navigation plaisance côtière et a acheté un très petit voilier transportable, sur lequel on (lui, ma mère, mes deux frères et moi) faisait nos vacances d’Août en Algarve tous les ans.

À seize ans, j’ai commencé à me dédier intensivement à la plongée sous-marine : j’ai été enseignant de plongée et archéologue sous-marin. On a exploré intensivement les fonds sous-marins, de 10 à 65 mètres de profondeur, dans la zone de l’Atlantique entre Sesimbra et Cabo Espichel — environ 30 km au sud de Lisbonne — où on a trouvé, en 1968, les premières ancres romaines qui ont été trouvées sur tout l’Océan Atlantique.
L’année suivante on a aussi voyagé un total de 600 km sur un petit bateau de pêche de dix mètres, Sesimbra-Algarve-Sesimbra, pour plonger près des côtes d’Algarve pendant le mois d’août.

Entre 1969 et 1974, et encore en 2014 et 2015, j'ai fait la chasse sous-marine. En 1975, j’ai acheté, avec ma femme d’alors et un couple ami, un voilier monocoque habitable en acier de 8,5 mètres où on pratiquait la voile côtière près de Lisbonne et Cascais. On a commencé, mon ami et moi, à suivre les cours pour obtenir nos permis de navigation de plaisance côtière, mais on était déjà trop occupés à la fac, et on n’a jamais obtenu ce permis.

En effet, j’ai alors commencé à me dédier sérieusement aux mathématiques, devenant, pendant les 4 décades suivantes, chercheur scientifique. La navigation est alors restée entre parenthèses jusqu’à ma retraite comme prof universitaire en 2014.

La recherche mathématique — et la publication d’articles scientifiques de haute qualité en collaboration avec d’autres mathématiciens qui ont fait ses doctorats de recherche sous ma supervision — c’est une passion que je fais question de continuer à exercer, en dehors des étés qui sont maintenant dédiés prioritairement aux navigations hauturières.

Pendant ces 4 décades comme prof universitaire, j’ai eu l’honneur d’être deux fois élu par mes collègues pour être le chef de notre département de mathématiques: en 1990 et 1991 (c’était alors un petit département, avec une douzaine de collègues) et en 2002 et 2003 (déjà pas très petit, avec 4 douzaines de collègues). C’était une expérience humaine fort intéressante, même si un peut trop stressante pour mon goût.

Pendant ces 4 décades j'ai quand-même continuė a m’amuser avec des activités sportives, en particulier en France avec UCPA, mais aussi au Portugal: randonnée en haute-montagne, escalade, spéléologie, ski alpin, ski nordique, parapente, vélo, ...
J'ai aussi voyagé des milliers de km entre Portugal, Italie et Bretagne sur chacune de mes deux auto-caravanes Ford Transit et sur ma moto BMW 1000 ...

Après ma retraite je suis venu habiter île de Madère où ma mère habite encore, à 87 ans. Toute ma famille vient de Funchal, la capitale de Madère, ville que le frère Fernão de mon père a modernisé d'une façon remarquable, comme Maire, pendant les années 1935-1946. Mes parents, nés a Funchal, sont allés à 18 ans étudier à Lisbonne, s'y sont mariés, donc j'y suis né et vécu jusqu’à mes 26 ans. Après la mort de mon père en 1970, ma mère est retournée vivre à Madère, et spécialement pendant les 3 décades 1986-2014 j'y venais la visiter tous les ans en vacances.

Après ma retraite j’ai repris a Madère mes études de navigation de plaisance et -- 3 ans et 4 permis après -- j'ai passé, en Juin 2017 à Lisbonne, l'examen PAM qui m'habilite, selon l'exigeante loi portugaise, à conduire un voilier, jusqu'à 24 m de longueur, n’importe où dans le monde. Maintenant je veux appliquer ces nouvelles connaissances, pour gagner plus d'expérience marine pratique, navigant comme co-équipier dans des voiliers de plaisance.
J’ai aussi acheté l’édition 2010 du cours de voile des Glėnans, et j’espère réussir à lire attentivement ses mille pages avant le prochain été ...
L'objectif, vers 2020, sera devenir (co-)propriétaire d'un voilier de 40 pieds et partir croiser les océans sur ma propre monture ...

En 2017 (2 semaines en Juin-Juillet) j'ai déjà fait (avec VogAvecMoi) un voyage de 600 milles en voilier monocoque 30 pieds, soit 150 milles (3 jours) au long de la côte portugaise (Porto —> Lisbonne) plus 450 milles (4 jours et 4 nuits) de traversée océanique (de Lisbonne à l’île de Porto Santo, à côté de Madère).

Encore en 2017 (4 semaines en Août-Septembre) j’ai fait (aussi avec VogAvecMoi) une autre traversée océanique (Îles Canaries —> île Madère —> Rabat, au Maroc) d'environ 1000 milles, en voilier monocoque 42 pieds.

Donc un total d'environ 1600 milles océaniques en 2017, desquelles 1200 milles hauturières.



Quand je suis à Madère, mon quotidien commence normalement par: lever à 5h, suivi de 10 km de marche rapide et 1 km de natation océanique (quand l'eau n'est pas trop froide) ou dans la piscine à côté de chez-moi. (L'océan est à 200 mètres, je le vois de ma véranda qui donne sur le port de Funchal.) Disons que c'est mon hygiène matinale, après quoi ma journée commence ...

Je suis spécialement disponible pour embarquer à Madère, si possible, mais je peux aussi prendre un avion, si besoin, pour n’importe où en Europe. Je suis disponible soit pour croiser l’Atlantique soit pour voyager entre les îles atlantiques (Madère, Canaries, Azores, Cap Vert, ...). La Méditerranée est aussi une possibilité.




Pour terminer, je laisse une courte description de ma navigation Atlantique sur voilier Harmony 42 du 24août2017 au 22sept2017:

jeudi 24: Avion Funchal-Las Palmas (NE de isla Gran Canaria), voyage en voiture louée vers la marina de Puerto Mogan, côté sud de l'île. Apéritif sur voilier Éolie et achats supermarché.
En plus du propriétaire du bateau et de moi, naviguent avec nous aussi un couple d’équipiers VogAvecMoi, lui très marin, elle surtout dédiée à la cuisine et aux achats supermarché pendant nos (quelques) séjours en marina.

vendredi 25: Voyage en voiture louée, pour connaître l’île Gran Canária, incluant petite randonnée montagne.

samedi 26: Achats complets supermarché et préparation bateau pour voyage. Départ début après-midi vers mouillage à ? (10 miles).

dimanche 27: navigation de ? (isla Gran Canaria) a Punta Jandia (isla de Fuerteventura, 70 miles, mouillage).

lundi 28: navigation de Punta Jandia a Gran Tarrajal (50 miles, marina).

mardi 29: navigation de Gran Tarrajal a la plage de Pozo Negro (15 miles, mouillage).

mercredi 30: randonnée sur les montagnes autour de Pozo Negro, dîner au restaurant Los Caracoles de la plage.

jeudi 31: navigation de Pozo Negro (isla de Fuerteventura) à isla de Lobos (paysage protégé) (25 miles, mouillage). Le matin, randonnée autour de l'île.

01/02/03/04/05/06/07/08: navigation de isla de Lobos à Arrecife (capitale de l’île Lanzarote,25 miles), entrée à la voile au port et mise au ponton à la marina en marche arrière, puisque marche avant était en panne.
Réparation de diverses avaries: pilote automatique (fuite d'huile hydraulique), girouette (direction et vitesse du vent), moteur (eau de mer dans réservoir gazole), marche avant (câble), remplacement de drisse de grand voile. Voiture louée, randonnées, visite de la maison-musée de l’écrivain Prix Nobel portugais José Saramago.
Matin de jeudi 07, tentative de départ pour isla Graciosa frustrée puisque moteur s’est arrêté après 50 mètres de navigation, mouillage d'urgence à l'intérieur de la marina.

vendredi 08: navigation de Arrecife a isla Graciosa (40 miles, mouillage), après avoir vidé l'eau de mer du réservoir gazole (et nettoyage injecteur e remplacement des filtres du moteur).

09/10/11: navigation de Graciosa a Madère, Funchal (270 miles, marina), départ 15h arrivée lundi 11 sept 23h.

12/13/14: Funchal, randonnée Monte-Pico Areeiro, visite à ma mère, supermarché. Tour de l'est de l'île avec l'équipage, sur ma voiture.

14/15/16/17/18/19/20: navigation de Funchal à Rabat (515 miles). Le 19 à 18h on pêche grand poisson Dorade Coryphėne 5kg poids 80cm long. Préparé délicieux carpaccio avec ¼ du poisson (dos).

mercredi 20: Arrivée Rabat a 12h, possibilité d'entrer à la marina de Rabat seulement en marée haute et suivant bateau pilotes. Montrer passeports et douane.

jeudi 21: Nettoyage du voilier, ranger nos affaires.

vendredi 22: Départ à 11h du voilier vers aéroport de Rabat et de Casablanca.

Total miles navigation:

235 de Las Palmas de isla Gran Canaria
(a isla Fuerteventura, a isla Lanzarote)
vers isla Graciosa
270 traversée de Isla Graciosa vers Funchal
515 traversée de Funchal ver Rabat, au Maroc

1020 miles Total (235+270+515)

Ma disponibilité

Retraite

Mon profil marin

Mon expérience de navigation

Equipier expérimenté

Mes permis de navigation

carte mer,
permis "A" ou "mer côtier",
permis "B" ou "C" ou "mer hauturier",
permis "option côtière",
permis "extension hauturière",
certificat restreint de radiotéléphoniste (CRR)

Mes diplômes d'enseignants

Professionnels de la mer

Moi a bord d'un bateau

Mode de vie à bord

Mange de tout
Naturiste
Eco-responsable
Non fumeur
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
NonOui