Se connecter :
Rester connecté
Mot de passe oublié ?
Vous souhaitez voir les profils, sauvegarder vos annonces préférées et même publier une annonce?
Obtenez en quelques minutes le statut gratuit d'observateur du club.
Déjà inscrit, connectez vous iciS'inscrire gratuitement

Forum

Et vous vous avez débuté en voile comment ?

A 5 ans j'ai réalisé ma première croisière de 4 jours de st mandrier vers Port-Cros, sur un dériveur lesté.
La trouille de ma vie, gros coup de vent, mon père m'a demandé de descendre dans la cabine ça remué sec plus les odeurs et le mal de mer!!!!
C'était en 1967,maintenant, des fois le mal de mer mais la mer me tiens, je suis bien en mer.
École de voile en optimiste sur le Rhône
Régate du sucre à Canet plage en 1970
La première traversé vers la Corse à suivre sur un 7,50m chaud et sur la Corse.

Posté le 06/09/2015 20:58:561768

A 15 ans je suis montée sur un DRAGON et ce fut la naissace d une passion fantastique.
Ecole de voile à Monaco puis mon premier voilier un petit dériveur.
Queques années plus tard achat d un 470 ,puis mon premier croiseur un Aloa 23 et enfin le 28 pieds actuel qui navigue toute l année à Cannes et le long de cette Côte d'Azur qui mérite si bien son nom .

Posté le 07/09/2015 01:18:20

1971 le samouraïs de mon père, puis l'écume de mer rouge avec moteur britishseagle, départ pour la Corse, pas de GPS, radio gonio vers le phare de la révèlata, grosse erreur de navigation en arrivant sur la Corse.
Papa tu te rappel pas la Corse en kayak pliable en 1952? On est ou????arrivé au sanguinaires au lieu de .......Calvi mais on es en Corse 1978 accueil super. Bizzard le baromètre à l'air cassé. On rentre à Ajaccio pas de précisions météo, mer pétole.
Ouf le vent en 2 heures,le mistral force 12
6 mètres de vagues le ferry rentre au port stabilisateurs cassés,30% de gîte,
Une semaine bloqué au port.

Posté le 07/09/2015 07:59:59

1971 le samouraïs de mon père, puis l'écume de mer rouge avec moteur britishseagle, départ pour la Corse, pas de GPS, radio gonio vers le phare de la révèlata, grosse erreur de navigation en arrivant sur la Corse.
Papa tu te rappel pas la Corse en kayak pliable en 1952? On est ou????arrivé au sanguinaires au lieu de .......Calvi mais on es en Corse 1978 accueil super. Bizzard le baromètre à l'air cassé. On rentre à Ajaccio pas de précisions météo, mer pétole.
Ouf le vent en 2 heures,le mistral force 12
6 mètres de vagues le ferry rentre au port stabilisateurs cassés,30% de gîte,
Une semaine bloqué au port.

Posté le 07/09/2015 08:00:01

A 14 ans à Biarritz, école de voile par des moniteurs CRS, sur des caravelles à avant tronqués, la base était au port des pecheurs. L'entrée comme la sortie nous réservait bien des surprises. Je me souviens etre entré vent arrière vague deferlante dans la passe j'ai réussit a planter le mat dans la falaise, juste dans la faille. On étaient sortis malgrés l'avis de météo, que l'on avait caché, et nous sommes rentrés avec des zodiac les caravelles pleines d'eau, a moitié coulée...après c'était 405, ponant etc...J'ai acheté le Kuluska il y a 20 ans. Je l'ai vendu cet année......J'ai vendu mon ame avec!

Posté le 07/09/2015 10:35:16

Chantal un 470 c'est top, Aloa 23 plan Fauroux? comme nos Neptunes 6,25 de Carqueiranne. le 28 pieds a l'air d'un bon petit voilier, c'est quoi ton record d vitesse avec? avec mon voilier actuel une folie à 18N sur une vague plein vent arrière entre le cap Lardier et cap Camarat,trois départ au ta....
Catherine, nos belle caravelle(j'ai appris le trapez dessus vers 10ans)
belle figure, planté de mat dans la falaise de Biarritz puis touché coulé?
vendre son voilier c'est vendre une partie de soi, ce n'est pas un objet comme les autres, c'est vivant, le voilier vous choisie.
Comment vous allez faire pour retrouver votre âme?
Bon Corse 1976 nouveau voilier de mon Père Trdent80 avec moteur inboard ,8CV yanmar, avec un pilote automatique,super traversée sous spi en 20h, mon père et moi gros mal de mer, mais vivant arrivée à Calvi gros baston et mise de l'encre en dérapage(nuit de merde).
Puis moteur en rade, tout à la voile, entré sortie de port et traversé retour folle!!!
pas de glacière, plus d'eau, presque plus de nourriture!!!!

Posté le 07/09/2015 21:51:04

Mon père louait des bateaux à moteur aux Issambres et naviguait avec une carte "Michelin" et le livre rouge qui va avec pas loin ( véridique !!) . Ma première baston fut donc au large du Cap Camarat en juillet vers l'age de 6 ou 7 ans sur un rafiot qui a finit par tomber en panne vers la Sèche à Huile ...Après, un stage d'optimist à Chorges sur le Lac de Serre-Ponçon en 1978, quelques sortie sur le "vaurien" de mon frère qui a finit par pourrir dans le jardin ( le dériveur, pas mon frère ). Puis un gros trou ( mais pas si vide que ça ) jusqu'en 2002

Posté le 07/09/2015 23:06:43

super Roland optimiste comme moi, vaurien le voilier en double de base, avant d'avoir ton cœur de chauffe.......
bon retour de Corse, pas de moteur, mais il y a toujours du vent en mer la nuit(thermique inversé), oui mais......ça arrive 25MN de Titan( iles du levant, les méditerranéen connaisse!)plus de vent pendant....................trois jours, voiles pliées, pas d'enrouleur, et rien pas une ride sur l'eau, pétole de chez pétole.... un groupe de dauphin en chasse, vavavoumm les poissons, mais surprise une baleine en villégiature le long du bateau.
Papa c'est encore loin la terre, 2 jours y en a marre!!!!!!!!!!!!!!!!!!encore un jour fiston.

Posté le 11/09/2015 17:54:49

Mon père a acheté un canot voile et moteur en acajou en 1959 après avoir été faire en tour devant la plage de Blonville cet été là.
Ce canot a été construit dans un chantier sur la Marne et je suis monté à bord au printemps 1960 pour la livraison, je me rappelle avoir tenu la barre, j'avais 6 ans, fier comme un "petit banc".
Après ma mère et ma grand-mère étant de St Valery en Caux, mon père à fait partie du CNV et a navigué avec des amis sur un plus gros bateau, en 1961 ils ont traverser la Manche vers l'Angleterre : Leurs amis sont aller au bout des jetées tirer des coups de fusils !!! La traversée n'avait plus été faite depuis la guerre !!!!!!!
Avec un tel exemple paternel, j'ai embarqué peu plusieurs années mais des sorties de la journée, avec le mal de mer presqu'à chaque fois ! Mais une envie certaine !
Je faisais le passeur dans le port à la godille pour aller chercher les brillants marins et puis un jour mon père m'a autorisé à sortir avec un de ses copains qui avait un Requin, ce fut une révélation ! La voile sur un fin bateau !!!
En 1968 le petit Parisien a passé 5 mois à StVal !
Mon père avait mis le canot sans moteur dans le bassin de StVal et avec mon petit frère nous avons appris la voile sans contrainte ni assistance !
Puis j'ai fait l'école de voile du "Château du Taureau" en baie de Morlaix, la meilleure pour former 'à la dure' un jeune de 16 ans !
J'ai été moniteur sur les caravelles, les baleinières, le 8mJI de l'école le Sollvezen.
Puis j'ai été 'recruté' pour faire bosco sur le bateau d'un proprio dont les compétences étaient 'quasi nulles' en voile, mais ses deux fils avaient eux acquis rapidement des compétences et nous avons 'débarqué' le père !
Plusieurs saisons de régates en "Baie de Seine" et trois "Semaines de Cowes"
mais là en milieu de la flotte ce qui est pas si mal avec tout le matériel à bord en 3/4 tonner. Mon copain a été organisateur de la course de l'EDHEC !
Puis sur d'autres bateaux. J'ai eu un Arpège et fidèle à Dufour un 36 Classic.

Posté le 21/09/2015 14:39:32

C'est trop beau, un requin, un 8 mji, des caravelles, deq baleinieres,la semaine de Cowes sur un 3/4 ton, et le bateau de ton père, que de belles expériences avec la joie de naviguer et d'être en mer.
Ta plus grande freilleur en mer est ce que tu t'en rappelles ?
Moi c'était l'entrée du golf de st tropez par un coup de mistral très fort force 8 sur le petit 8m de mon père, la trouille maximum. !!!

Posté le 22/09/2015 14:08:20

C'est trop beau, un requin, un 8 mji, des caravelles, deq baleinieres,la semaine de Cowes sur un 3/4 ton, et le bateau de ton père, que de belles expériences avec la joie de naviguer et d'être en mer.
Ta plus grande freilleur en mer est ce que tu t'en rappelles ?
Moi c'était l'entrée du golf de st tropez par un coup de mistral très fort force 8 sur le petit 8m de mon père, la trouille maximum. !!!

Posté le 22/09/2015 14:08:22

Et bien moi, j'ai commencé à huit ans par une école de voile, Caravelle, Optimist puis 390, 420 et ce pendant 6 ans. Après un peu de planche à voile (Dufour) puis achat de mon premier bateau un Laser à 20 ans...Ensuite premier cata, un Corneel 18 à 28 ans ... et enfin (après avoir passé permis A et B, CRR), à 30 ans, le grand saut avec la location d'un Jeffcat 32... et les premières croisières....

Posté le 23/09/2015 18:51:01

Jean marie belle expérience, ça se sent quand tu viens à bord de Aria3, tu navigues bien. Tout ton passé de planche à voile Dufour ressort !!

Posté le 24/09/2015 12:30:20

Jean marie belle expérience, ça se sent quand tu viens à bord de Aria3, tu navigues bien. Tout ton passé de planche à voile Dufour ressort !!

Posté le 24/09/2015 12:30:22

@Laurent L.
Je ne me suis jamais mis dans des situations de grande frayeur !
Un jour nous avons torcher le spi autour de l'était en régate dans un surf au milieu de la Manche et c'était un 1/4 tonner le copain voulait monter en tête de mât sans drisse comme assurance (c'était tout brélé ) ! Alors là effectivement j'ai un peu gueulé ! Il n'y ai pas aller !
Le rail des cargos dans le brouillard ... des fois, il faut croire au bon fonctionnement du radar (des cargos ...) et un gars compétent derrière ...

Posté le 29/09/2015 18:53:08

Oups !
Il n'y est pas aller !

Posté le 29/09/2015 18:55:44

La fatigue peut être !
Il n'y est pas allé !

Posté le 29/09/2015 18:58:02

Un quarter c'est pas gros, je me souviens des bullit à Marseille des petites bombes et surtout le 45o south mythique !
Franchement une nuit seul dans un gros coup de vent à sec de toile en fuite grosse mer,je me suis demandé ce que je foutais là !
La mer nous tiens mais des fois un peu trop.

Posté le 30/09/2015 17:38:00

J'ai découvert la voile en 1980 sur un super challenger puis un First 30E et la passion est devenue très vite une belle passion... Il y a 3 ans bientôt je suis revenue dans le sud de la France avec le projet de vie de pouvoir naviguer de nouveau ... et depuis je navigue dès que je peux, été comme hiver !

Posté le 06/11/2015 21:20:43

ici meme ;)

debut de nav' en novembre 2014 avec un abonné et depuis accros
location d'un 9m en mai dernier pour un premiere nav' en solo avec ma miss (navigation en amoureux https://www.youtube.com/watch?v=9jZfZZwqQz0)

Posté le 09/11/2015 20:48:49
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
NonOui