Se connecter :
Rester connecté
Mot de passe oublié ?
Vous souhaitez voir les profils, sauvegarder vos annonces préférées et même publier une annonce?
Obtenez en quelques minutes le statut gratuit d'observateur du club.
Déjà inscrit, connectez vous iciS'inscrire gratuitement

Forum

Traversée de l'atlantique en bateau stop : Témoignage et conseils

J'ai cherché un bateau pendant un mois pour sonner le départ de mon voyage de 2 ans... Objectif : partir d'Europe pour traversr l'Atlantique, peu importe où, j'organise mon voyage selon ce qui se présente, ou plutôt je laisse le voyage se faire de lui-même. Inscription sur quelques sites, et nombreux messages envoyé à tout mon réseau le plus large possible. Puis l'attente... trop longue. Je n'y connais rien à ce monde de la voile, et j'ai l'impression d'envoyer des messages dans le vide.. Entre temps, je tombe sur un article qui m'inspire, et je reçois quand même quelques retours de bateaux. Rien de concret, mais certains capitaines me demandent de leur retourner des questionnaires très détaillés à compléter pour aider le capitaine à prendre sa décision : ce que je fais, ce que j'aime, ma condition physique et mentale, ma santé... Je prends alors conscience de ce qui peut intéresser le capitaine, je recommence ma présentation et l'envoie partout. Pas de date ni de destination précise requise, j'espère ainsi mettre plus de chances de mon côté ! 


Les retours se font plus nombreux, jusqu'au jour où je reçois un appel... Marc a une place pour moi. Je n'y crois pas, je crois rêver !! Nous serons 3 à embarquer sur un Lagoon 450 flambant neuf qui doit être livré dans les îles vierges britanniques : Marc le skipper, Pierre qui a fait pas mal de régates en Bretagne, et moi qui n'ai pas d'expérience. Nous partirons avec un mois de retard (!), finalement j'ai donc pu fêter noël en famille et le jour de l'an entre amis ! 


 


 


Départ mi-janvier 2013 des Sables d'Olonne. LA veille je dois boucler mon sac, je pars pour 2 ans : on n'est JAMAIS prêts pour un départ comme ça je pense ! Alors ma nuit sera courte, très courte, bien trop courte... A ce moment là, je ne connaissais pas encore la règle des 4 F (pour éviter de tomber malade à bord) :


- Faim : ne pas avoir faim 


- Froid : ne pas avoir froid


- Frousse : ne pas avoir peur


- Fatigue : ne pas être fatigué (sur ce point là, j'en paierai donc le prix)


 


A peine arrivés et les courses chargées que sonne le départ 2 heures plus tard : le bateau sens le neuf, la colle et autres odeurs du "neuf" qui ne me réussissent pas trop avec le mouvement de l'eau auquel je dois m'habituer, et je n'ai pas pris le temps de déballer mes affaires : erreur car lors des premières heures / jour, rester à l'intérieur du bateau n'est pas ce que je préfère, et aller chercher au fond de mon sac c'est pire !


 

Posté le 04/08/2013 08:56:4519694

Nous nous éloignons des côtes, et mangeons notre premier repas en mer, des sandwichs avec du pain frais. Nous déterminons nos quarts : un roulement toutes les 3 heures à 3, et pour moi ce sera 5h-8h (chouette je devrais avoir les lever de soleil !), 14h-16h, et 20h-23h. 14 heures, je commence mon premier quart, la pression monte quand je me retrouve seule, mais je m'en sors avec l'aide de Marc toujours présent si besoin. Puis je vais tenter de rattraper mon manque de sommeil... cette "sieste" durera 3 jours et 3 nuits jusqu'à ce que nous atteignons l'Espagne, impossible de me relever, ni d'avaler quoi que ce soit : eau ou nourriture. De la tempête que nous avons à traverser dans le golf de Gascogne je ne ferais que sentir les effets dans mon sommeil en étant parfois bringuebalée dans mon lit, et je la vivrais pas procuration de Pierre et Marc que j'admire : des creux de 6 mètres, des vents à 56 noeuds, un surf à 19 noeuds.... jusqu'à un arrêt en Espagne en attednant que ça passe.


 


J'ai 4 jours pour m'en remettre avant de reprendre la mer. Bien évidemment je me demande si je pourrais faire cette traversée, car si je suis à nouveau malade, impossible de ne pas m'alimenter plus longtemps que 3 jours ! Je reçois beaucoup de conseils parfois très farfelus, et vu leur diversité, j'en conclus qu'il n'y a pas de remède contre le mal de mer : à chacun de le gérer comme il le souhaite en respectant la "règle des 4F". Le moral par exemple y joue beaucoup. Je repars déterminée vers les Canaries, avec beaucoup de médicaments contre le mal de mer, et ça marche ! Je suis malade 2 jours et plus jamais ensuite jusqu'au Caraïbes. Je peux enfin découvrir et profiter de la vie à bord.


 


D'abord je constate rapidement la chance que j'ai d'être tombée sur 2 personnes si intéressantes. Pierre est charpentier dans les Pyrénées et Marc, qui a eu 40 vies dans sa vie, ne tarie pas d'anecdotes pour nous tenir en haleine ! Lecture, musique, et beaucoup plus de siestes que sur terre rythme mes journées. Mes habitudes alimentaires aussi changent en mer : je n'arrive plus à manger ce que je préférais habituellement, je saute le petit déjeuner. Au début, le temps est long et je me demande ce que je fais là. Puis je m'habitue à cet autre espace temps qu'est celui de la navigation, au rythme de la lune et du soleil, du ciel et de la mer, du vent, de l'univers sous marin, et j'y prend goût, et j'adore ! Au point d'appréhender un peu le retour à terre !


 

Posté le 04/08/2013 08:59:09


J'apprends quelques notions de réglage des voiles, et signalisation maritime, les nœuds essentiels, mais malheureusement nous avançons beaucoup au moteur et avec le pilote automatique, ce n'est pas bien compliqué pour moi ! 


 


Quelques points forts de la traversée :


- La baignade au beau milieu de l'océan, 4000 mètres d'eau sous les pieds


- La fin d'un de mes quart alors que le soleil se lève, accompagnée par une trentaine de dauphins qui virevoltent entre les coques du catamaran, magique !


- Les levers et couchers de soleil tous plus beaux les uns que les autres


- L'infinie variations de bleu que l'océan nous donne à découvrir, et la clarté que dégage la lune en pleine nuit


- (...)


 


Une très grande expérience de vie, face à soi-même, une très belle entrée en matière pour ce voyage au long cours qui ne fait que commencer alors que se termine cette transat', et je pense déjà à la traversée du Pacifique que j'envisage de faire en fin d'année 2013 !


 


Merci !


Astrid, plus d'infos sur mon blog 

Posté le 04/08/2013 09:26:41

salut astr

je viens de lire ton temoignage sur la vie a bord de ta traversed de l'atlantic c'est exitant et tres realiste j'ai moi même fait une traversé comme equipier a bord d'un voilier et je retrouve cette magie de la mer et de la vie a bord des sensations forte et unique une impression de vivre une aventure extrordinaire comme seul les grands espace  peuvent nous en procurrer

je te souhaite bon vent pour la suite

belkacem

Posté le 03/09/2013 12:12:02

Bravo Astrid, beau témoignage. Qu'espérer de meiux que d'aller d'un point du globe à un autre porté par le vent. Si tu passes par Madagascar, fais un petit signe... Bonne continuation.

Posté le 29/09/2013 07:19:10

Félicitations Astrid, quel courage d'embarquer en tant que débutante pour une aussi longue traversée.
Alors, en lisant votre récit celle-ci fut une belle expérience en mettant de côtés les nausées.
Je fais de la navigation côtière et n'ai pas encore écopé de tempête.
Alors, que sera la réaction de mon corps avec des vents supérieurs à force 5???
Bon vent à vous et salutations marines.

Posté le 05/11/2014 15:22:25

A l'attention des bateaux stoppeurs : pour avoir le maximum d'informations, lire les articles suivants de notre blog si vous souhaitez faire une transatlantique à la voile, une traversée en bateau stop ou participer au convoyage d'un voilier

Posté le 15/02/2015 14:16:33
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
NonOui