Se connecter :
Rester connecté
Mot de passe oublié ?
Vous souhaitez voir les profils, sauvegarder vos annonces préférées et même publier une annonce?
Obtenez en quelques minutes le statut gratuit d'observateur du club.
Déjà inscrit, connectez vous iciS'inscrire gratuitement

Forum

URGENT : Un voilier morbihannais recherché

Bonjour

 

Un voilier morbihannais en détresse au large des Açores : le Grain de soleil a déclenché sa balise de détresse mercredi 24 avril 2013.

Le skipper, Guillaume Moussette, un Lorientais âgé de 25 ans,  avec deux équipiers Etienne Esteuille et Franck Cousin..


La derniere émission de la balie de détresse (samedi 27) avait pour coordonnées: 33° 39',08 N et 38° 54',04 W


 

Les Portuguais ont arreté les recherchent tant qu'ils n'ont pas de nouveaux éléments. Aujourd'hui, lundi 29 avril, en début de journée, le Monge, un bateau de la marine nationnale devrait etre sur zone pour une journée.

Si les médias en parlent, si l'opinion publique est sensibilisée, il y a des chances que les autorités fassent durer les recherches .

 

Plusieurs d'entre-vous sont peut etre sur zone ou sur le point de partir vers les antilles. Transmettez l'information, relayer la par tous les moyens.



Pour nous aider à poursuivre les recherches de Guillaume, de ses équipiers, Etienne Esteulle et Franck Cousin, et du bateau Grain de Soleil, nous avons besoin de vos dons.

Tous vos dons seront consacrés au financement des bateaux engagés pour effectuer des recherches privées sur la zone probable de déclenchement de la balise de détresse.

Faire un don sur le site du Centre Nautique de Lorient.



Nous vous remercions chaleureusement.

Collectif Grain de Soleil


 

En pièce jointe : Le skipper Guillaume Moussette , le bateau "Grain de soleil" avec coque bleue ciel, la carte avec le dernier point GPS ainsi que la carte de la zone où il pourrait se trouver.

 

N'hésitez pas à nous contacter pour infos : infosgraindesoleil@yahoo.fr





Posté le 29/04/2013 18:36:441296

plus d'infos:
Mercredi 24 avril : Il était environ 17 H 00 quand l’équipage du Grain de soleil a déclenché sa balise Argos à 1000 km au sud-ouest de l’archipel des Açores.

Partis de Martinique quelques jours plus tôt, Guillaume MOUSSETTE bien connu du monde de la voile et apprécié pour son professionnalisme en Bretagne et ailleurs ainsi que ces deux partenaires de traversée (Etienne ESTEULLE et Franck COUSIN) n’ont pas rejoint les Açores, ultime étape de la transatlantique qui devait les conduire à Lorient.

Un déclenchement tardif des secours portugais allié à une météo défavorable n’ont pas joué en faveur des trois naufragés.

Que dire alors du comportement indigne des deux vraquiers (le DORIC CHAMPION N° IMO 9453523 et SIR HENRY N° IMO 9151383) croisant sur zone et qui n’ont pas daigné répondre, dans la journée de jeudi, aux sollicitations du MRCC (Maritime Rescue Coordination Centres) de Punta Delgada. Que faut-il penser de la solidarité des gens de mer dans pareil cas !?!

Aucune certitude non plus quant aux débris, bouée orange et coque retournée évoqués vendredi par les medias.

Un Falcon 50 de la Marine Nationale française arrive sur zone vendredi 26 vers 15 H 00. Ce dernier patrouille jusque tard dans la nuit… sans succès !

Comme un coup du sort qui s’acharne, ce même Falcon tombe en panne dès le samedi 27 et est depuis, cloué sur tarmac des Açores… Faute de pièces de rechange.

Un catamaran et un cargo patrouillent dans la zone mais rien à l’horizon.

Samedi soir, la Marine portugaise quant à elle, stoppe les recherches et décide de faire demi-tour pour de bon.

La journée de dimanche, malgré une météo clémente, reste sans vol sur zone… Maudite panne !

Aujourd’hui lundi, soit cinq jours après le déclenchement de la balise, la mobilisation doit continuer.

Un transport de marchandises et le B.E.E.M MONGE (navire de la Marine Nationale française) sont sur place à traquer tout ce qui flotte.

La mobilisation au plus haut de l’Etat : Monsieur Jean-Yves le DRIAN, Ministre de la défense, suit de près cette affaire qui touche des enfants de Lorient et toute une région chère à son cœur.

Une équipe de l’aéronautique navale est en alerte sur la BAN de Lann-Bihoué. L’Amiral ROGEL, chef d’Etat Major de la Marine vient de donner son accord pour un prolongement des recherches.

Le radeau de survie de nos trois marins aguerris (qui n’en sont pas à leur première traversée) peut contenir huit personnes et leur confère une autonomie en nourriture de quinze jours environs. Plus que de l’espoir donc quand on sait qu’ils sont rompus aux techniques de survie en mer !

« Ne pas baisser les bras et se battre » tel est le mot d’ordre des deux côtés de l’Atlantique. Une chaîne de solidarité a vu le jour entre les Antilles et la France, des messages d’alerte ont été donné aux navires croisant la zone de recherches, toutes les capitaineries ont été informées de cette fortune de mer.

De nombreux navires rejoignent la zone en ce moment pour quadriller la zone.

Deux marins quittent la Martinique en ce moment pour rejoindre l’archipel des Açores avant de rejoindre la zone sur un remorqueur.

Posté le 29/04/2013 22:01:05

A t on retrouve ces gens et leur bateau ?


Posté le 19/06/2013 08:48:41

Selon la page Facebook, aucune nouvelle du bateau ni équipage.

Posté le 22/09/2014 09:55:06
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
NonOui