Se connecter :
Rester connecté
Mot de passe oublié ?
Vous souhaitez voir les profils, sauvegarder vos annonces préférées et même publier une annonce?
Obtenez en quelques minutes le statut gratuit d'observateur du club.
Déjà inscrit, connectez vous iciS'inscrire gratuitement

Forum

utilisation de tablettes et portables lors de vos navigations

l'utilisation d'une tablette avec cartographie adapté ne doit pas remplacer le sens marin et l'expérience.
est ce que vous avez de mauvaises expériences d'utilisation de ce type de matériel en navigation? .
Que pensez vous du bon sens marin, du temps ou l'on naviguait avec des cartes la règle et le compas, voir "la gonio" pour ceux qui connaissent?
Pour vous c'est quoi le bon sens MARIN?

Posté le 24/09/2014 21:07:071842

Pour moi, la carte papier, la règle cras, le compas de relèvement etc..., ne sont pas des outils nostalgiques puisque que je les utilises à chaque nav. Il demeurent mes instruments de base et sécuritaire, puisqu'ils n'ont pas besoin d'énergie électrique mais uniquementcérébrale...Malgré, le gps traceur, reste un instrument de sécurité en cas de brume ou de mauvais temps car il, y aura aucun moyen de réaliser quelconques points ou routes. Aussi en situation de danger, d'homme à la mer, d'évacuation, la position du navire sera plus rapide à communiquer au secours (preuve par ASN). En nav, j'utilise d'abord la carte pour établir la route et les dangers, ensuite j'utilise le gps traceur installé dans le cockpit qui me permet de vérifier ou de corriger ma route ainsi que mes points établi sur la carte J'envisage de compléter mon électronique avec un Ipad équipé de NV CHARTS. Le bons sens marin pour moi est de savoir et pouvoir se situer rapidement dans n'importe quelle circonstance avec ses outils !

Posté le 25/09/2014 11:07:35

Le sens marin c'est d'utiliser tous les moyens à disposition pour une navigation la plus sûre possible.
Ca inclut évidemment l'AIS, l'ASN, le GPS et les tablettes, mais un back-up papier sans électronique est indispensable en cas de panne.
Nous reportons les point GPS régulièrement sur le carte, qui avec le livre de bord nous permettent un suivi et une estime aussi rigoureux que possible en cas de panne.
Sinon, l'ajout de l'iPad avec carto, polaires, météo, courants de marée et routage nous a juste changé la vie et nous permet de bien meilleures options météo .

Posté le 25/09/2014 20:51:27

ok ok,seb i pad gps asn ais back up papier, mais tu en oublies l'essentiel.
l' observation du baromètre
du ciel ,des nuages, de la mer,des cartes avec observation des fonds, les indices sur l'observation des courants ,l'observation de la nature,l'apprentissage des étoiles .
Pour moi c'est ça la construction du bon sens marin, qui nous fait apprendre perpétuellement et aimé la mer, et la navigation. Que Neptune nous laisse apprécier.
Au musé de la marine de Toulon, un petit coin de civilisation:
L 'histoire de la navigation de 5000 avant jc à nos jours,
"' PUTAIN" c'était des sacrés MARINS.

Posté le 25/09/2014 22:08:03

Tout à fait d'accord, on voit d'ailleurs de plus en plus de plaisanciers qui naviguent le nez collé à l'écran de leur traceur en oubliant le caillou qui point à quelques longueurs.

C'est l'effet pervers des outils moderniste ils nous arrive régulièrement de couper l'électronique histoire de nous concentrer sur les sensations et l'environnement marin. C'est très reposant et toujours intéressant pour les plus jeunes.

Maintenant, il y a moins d'accidents et de morts en mer alors que le nombre d'"usagers" ne cesse de croître, c'est plutôt bon signe.

On ne dit plus aujourd'hui comme Platon (ou Aristote, y'a débat) qu'"il y a trois sortes d'hommes: les vivants, les morts et ceux qui vont sur la mer". C'est assez rassurant au moment de larguer les amarres...

Posté le 26/09/2014 20:52:44

un copain m'a fait remarquer, que certain cailloux ne sont pas pointés sur les cartes électroniques, mais bien présents sur les cartes papiers?
expérience vécu en Grèce après avoir touché une roche pas sur la carte Ipad!!!
est ce que vous avez des exemples similaires à raconter?

Posté le 29/09/2014 09:43:23

Bonjour à tous, cartes papier, Ipad, traceur, perso, je me contente des nouvelles techniques car je me sens plus en sécurité avec ces systèmes, même si l'observation 360 reste de mise...

Posté le 03/10/2014 18:51:35

le sens marin c'est avant tout l'observation de l'environnement maritime et l'anticipation qui repose sur des années d'expérience en sachant préparer sa route sur une carte papier, faire son estime, ses relèvements, ses points, ce qui n’exclut pas une superposition GPS ou traceur, avec le suivi météo.

Posté le 03/10/2014 23:05:09

Jean-paul merci, est ce que tu arrives à faire partager ton expérience maritime à tes équipier(es)?
Mon livre de bord de relevé barométrique, d'observation de l'état de la mer, de vitesse de position, est une base de discussions avec mes équipages.voilier.
Partage d'expérience au rendez vous sur mon voilier.
GPS, tablettes, chères équipier(es) n’hésitaient pas à venir avec votre matos, tout le monde s’enrichit de l'expérience de chacun.

Posté le 04/10/2014 09:22:01

Bonjour à tous,

Il y a un document édité par le shom qui est très intéressant à lire et qui est téléchargeable gratuitement sur leur site. Il se nomme "L’hydrographie , les documents nautiques, leurs imperfections et leur bon usage".

Il va dans le sens de ce qui écrit par les précédents participants. Il rassemble l'historique de la cartographie, donne des exemples d'accidents et les analyse. Et surtout fait l'hypothèse que le GPS et la cartographie électronique associée pousse à passer plus prêt des dangers par l'illusion de la précision absolue du GPS. Ne pas oublier que les mesures des sondes sur les cartes électroniques dates parfois du 19ème siècle.

J'ai moi aussi une tablette, c'est très pratique pour vérifier vite fait un truc précis. Par contre c'est totalement inadapté pour naviguer en Bretagne nord dans le courant entre les cailloux autour de Bréhat. C'est beaucoup trop petit, là rien ne vaut la carte de détail largement étalée et bien visible et une bonne règle cras.

J'ai navigué le week end dernier dans les pertuis avec un propriétaire dont le nez restait collé sur son écran, pas de cartes papier sorties, il m'arrive rarement d'avoir peur, mais là ... Je vérifiais discrètement sa navigation sur ma tablette pour pouvoir me rassurer. Certes c'était les pertuis et pas la Bretagne nord...

Amitiés à tous, et lisez le doc du shom c'est vraiment, vraiment bien.

Roger

Posté le 08/10/2014 09:27:31

PS : Le document est ici : http://diffusion.shom.fr/produits/ouvrages-nautiques/ouvrages-generaux/l-hydrographie-les-documents-nautiques-leurs-imperfections-et-leur-bon-usage.html

Posté le 08/10/2014 09:30:16

Petit voilier donc petit GPS portable bien utile dans la nuit et le brouillard (comme pour marquer les coins à champignons) à condition de programmer ses routes à l'avance...Pour la navigation elle même carte + règle de Cras toujours à portées de mains, elles ont l'avantage de ne jamais tomber en panne.
Bonnes navigations !
Roland

Posté le 15/10/2014 11:55:06

Perso je suis passé à l'Ipad avec un logiciel reprenant une cartographie identique à la carte papier. Je dispose également de plusieurs cartes papier de mes zones de navigation et les guides côtiers qui m'aident bien.
Plutôt partisan de "ceinture et bretelles", j'ai en dépannage une carto sur Iphone (et un vieux GPS portable vraiment au cas où ..)

Posté le 20/11/2014 19:40:15

J'ai un ami qui a fait un tour du monde sur un amel super équipé : au bout d'un certain temps il a principalement utilisé sa tablette et son smartphone, non apple tous les deux mais android ! De même j'ai fais une croisière sur un grand cata aux Seuchelles : mon smartphone android avec Navionics (25€ la carto) était plus précis que leur traceur et leurs cartes. A bord on a toujours deux ou trois smartphone android navionics en marche maintenant. En corse sud est, un cailloux était à -3M au traceur du bord, et à -0.3m sur nos smartphones et sur la carte shom : cela aurait pu être catastrophique! D'où l' intérêt d'avoir plusieurs cartographies différentes, et un veilleur à l'avant dans les zones à risques. J'ai aussi installé une petite caméra étanche immergée à l'avant.

Posté le 14/03/2015 17:54:48

Habitué de la nav à l'estime, à la règle Cras, il faut reconnaître que tout ces dispositifs électroniques sont de sacrés bons copains à bord. Il m'arrive souvent de demander à mon équipier Autohelm 2000 de prendre la barre le temps que j'ai eu une petite conversation avec Garmin, tout en gardant un oeil sur Bidata....

Pour l'anecdote, je faisais route sur Binic venant du Cap Fréhel. J'entre les coordonnées de la bouée Est Calfa afin de m'assurer une entrée pépère sans caillou. Mais en arrivant sur la bouée, j'ai une curieuse sensation... Les cons, ils ont plantés une tourelle à gauche et supprimer une à droite et sans me prévenir.... Examen de la carte, relecture du GPS, observation visuelle... Faut se rendre à l'évidence y'a erreur quelque part.... Pas le temps de tout contrôler, je relève mon cap sur Binic et le reporte sur ma carte. Branle bas de combat, je fonce sur des cailloux.... Je prend ma position GPS et la reporte sur la carte pour tracer une nouvelle route. Je vérifie au compas de relèvement, c'est bon.... Mais reste à comprendre pourquoi suis je arrivé ici? En fait, je me suis trompé de 2" sur la latitude de la bouée Calfa lorsque j'ai entré ses coordonnés dans le GPS. Mais me direz vous, j'ai bien vu une bouée Est. Et oui, je l'ai vu cette bouée Est, mais comble de malchance deux miles au dessus de Calfa il y a aussi une bouée Est, elle s'appelle les Hors (carte 7154). Si donc, je n'avais prêté aucune attention au visuel, je me serai surement tapé un caillou. Comme quoi, il ne faut se fier uniquement à nos équipiers surtout si vous leur avez entré une mauvaise info. Bien interpréter une carte, avec les alignements et les amers reste un gage de sécurité....

Posté le 03/07/2015 14:54:02
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
NonOui